ASK Thomas ! La Tucci Team enquête …

Si vous connaissez Thomas, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est absolument fan des produits Olaplex et qu’il les utilise à chacune de ses techniques.

Olaplex, c’est une marque créée en 2014 en Californie, qui s’attache à développer une technologie de pointe pour obtenir des résultats innovants et toujours plus efficaces. La dimaléate de bis-aminopropyl diglycol (bis amino en abrégé), est une molécule qui n’a de barbare que le nom ! Breveté par Olaplex, il s’agit d’un élément unique sans silicone ni huile qui rétablit de façon permanente les ponts endommagés dans la structure du cheveu pour le rendre plus sain, plus fort et plus résistant.

Vous voulez savoir pourquoi Thomas voue un culte (non, mais presque !) à cette marque  ? On a profité de la pause dej’ pour le coincer entre deux balayages et lui poser toutes les questions que vous pourriez soulever. Avez-vous vu sur Instagram le voyage qu’il a fait à Hawaï ? Eh oui, le cadre était paradisiaque, mais Thomas ne se la coulait pas douce ! Ok, un peu, il l’avoue de lui-même, il a ravi ses mirettes. Mais en réalité, il était convié à un événement Olaplex destiné à ses représentants. Savez-vous qu’ils ne sont que deux advocates de la marque américaine en France ? Et là, c’est lui qui nous en met plein la vue 😉

On s’est dit qu’on allait en faire un article.

Quand as-tu découvert la marque ?

“J’ai découvert Olaplex il y a quatre ans environ. Cela faisait déjà huit ans que j’étais coiffeur professionnel. À ce moment-là, je travaillais en tant qu’auto-entrepreneur dans un salon classique, dans lequel je louais un fauteuil. Souvent, les clientes me montraient des inspirations de coiffeurs basés aux USA. Il s’agissait de grandes transformations capillaires, qui demandaient beaucoup de travail et de technique. Je ne comprenais pas pourquoi je n’arrivais pas à obtenir les mêmes résultats, je me disais qu’il y avait un bug quelque part. Je me suis résolu à arrêter ce genre de challenge car je ne voulais pas abîmer la fibre capillaire de mes clientes. En fait, c’était surtout parce que je n’utilisais pas les bons produits… Jusqu’à ce que je voie de plus en plus revenir la marque Olaplex sur les réseaux : je m’y suis alors intéressé de plus près.”

Quelle fut ta première expérimentation avec Olaplex ?

“Le jour où une cliente a voulu passer du brun au blond, j’ai eu l’occasion de tester leurs produits. Dès cette première utilisation, en respectant précisément le protocole, j’ai constaté que les résultats étaient enfin là.  Ça m’a permis de pousser l’éclaircissement sans dommages pour le cheveu. Ça a été un vrai “game changer” !

Au départ, j’ai proposé le soin Olaplex en option pour mes clients, à la carte, pour apprendre à le travailler. Mais très vite, je l’ai intégré dans chacune de mes prestations car je ne pouvais plus m’en passer !”

Finalement, cette découverte a été déterminante pour toi, elle t’a conduit à prendre ton envol, direction les États-Unis !

“Complètement ! Je suis parti un mois à San Francisco, dans l’idée d’y trouver un travail, et me former à de nouvelles techniques. En France, je ne trouvais pas les formations adéquates pour progresser, et je voulais travailler avec les produits Olaplex, encore peu connus. J’ai tellement adoré cette expérience que mon patron m’a aidé à obtenir un visa, et j’y suis finalement resté deux ans. J’ai décroché là-bas un nouveau diplôme pour valider mes compétences françaises.

Olaplex faisait partie intégrante de ce salon et des formations. Ça a confirmé mon amour pour la marque. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de l’utiliser exclusivement, d’en faire une priorité pour toutes mes techniques. C’est comme ça que le Balayage Signature est né. Aujourd’hui encore, j’utilise Olaplex sur chaque chevelure qui passe entre mes mains. C’est un indispensable grâce à sa molécule brevetée. Aucune autre marque n’arrive à atteindre ce niveau de protection et réparation du cheveu. Olaplex a été conçu pour tous les types de cheveux, ce qui me permet d’utiliser le produit sur toutes mes clientes.”

Comment es-tu parvenu à devenir official advocate (porte-parole officiel) d’Olaplex ? Est-ce que c’était une envie particulière que tu portais en toi ou as-tu simplement saisi une opportunité ?

“J’ai provoqué le destin. Je suis tellement amoureux de cette marque que j’ai voulu me faire remarquer par Olaplex grâce aux réseaux sociaux. Lorsque je suis rentré des États-Unis, j’ai galéré à trouver un représentant qui commercialise Olaplex pour les professionnels de la coiffure. La marque n’était encore pas suffisamment reconnue en France, alors j’ai eu envie de porter leur nom ici auprès du plus grand nombre. C’est après plusieurs échanges avec la direction basée dans la ville de New York et en Californie que la marque m’a fait confiance et m’a donné le statut d’official advocate. Mon Balayage Signature les a séduits, car il est très fondu, naturel, sans effets méchés. C’est la subtilité de notre “French touch” ! Aussi, on partage une même valeur, fondamentale : préserver le cheveu avant tout.”

Pourquoi es-tu devenu “officiel advocate” Olaplex ?

“J’aime tellement et crois tellement en cette marque et cette nouvelle molécule brevetée qui est pour moi une révolution et un indispensable dans la monde de la coiffure. Elle m’a permis de repousser mes limites pour aller toujours plus loin dans les transformations. Les possibilités sont presque infinies ! On peut tout faire avec, de la plus petite transformation à la plus spectaculaire.”

Est-ce que toi, tu utilises les produits Olaplex sur tes cheveux ?

“Oui j’utilise Olaplex sur mes cheveux, le shampoing N°4 ainsi que l’après-shampoing N°5 avec la crème de coiffage. J’adore leur texture, leur odeur… J’ai récemment intégré le N°9 à ma routine pour une protection contre la pollution des grandes villes. Amis lyonnais, amies lyonnaises, je sais, vous savez ;)”

Raconte-nous un peu ton voyage à Hawaï. Qu’as-tu fait là-bas exactement ? 

“Je suis allé à Hawaï dans le cadre d’un séminaire organisé par Olaplex. Le but de ce séminaire était de faire connaissance avec toute la famille Olaplex et ses représentants des quatre coins du monde. Cela nous a permis de créer du lien entre nous tous, d’échanger sur nos façons de travailler avec les produits, de tester en avant-première les nouveautés et de découvrir les ambitions de la marque. J’ai particulièrement adoré les ateliers de développement personnel qui nous ont été proposés pour nous inviter à repousser nos limites.

Aujourd’hui il n’existe que 100 official advocates dans le monde, et je suis heureux de faire partie de cette famille.”

Ton prochain meeting avec la marque ?

“Le séminaire a lieu une fois par an, aux États-Unis. Je les revois en janvier 2023, peut-être à Los Angeles.”

Tes futurs projets avec eux ?

“De belles choses se profilent avec eux, je suis honoré qu’ils apprécient mon travail. Malheureusement, je ne peux encore rien dévoiler ! Tenez-vous prêts, le mois de juin sera très intéressant ;)”

Les produits Olaplex sont présents sur l’e-shop. Toute une gamme a été développée pour les utiliser à la maison, tout simplement, et obtenir une chevelure aussi WOW que « chez le coiffeur » !

Les conseils de Thomas Tuccinardi

Hair Beauty

0
    0
    Mon panier
      Appliquer la promo